3 temples à découvrir en Thaïlande

3 temples à découvrir en Thaïlande

La Thaïlande est un territoire somptueux connu notamment pour ses paysages à couper le souffle, sa nature luxuriante, sa faune sauvage en liberté… et ses nombreux temples d’inspiration hindouiste ou bouddhiste. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir 5 d’entre eux qui valent vraiment le détour. Prêt pour votre circuit culturel en Thaïlande ? Suivez le guide !

Le temple historique (Wat Phra Si Sanphet)

Author : มัทนา

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991, le parc historique d’Ayutthaya regorge de merveilles à découvrir. Il s’agit d’une ancienne cité du Siam dont elle était la capitale royale. De nombreux temples sont à visiter lors d’une balade de quelques heures mais nous vous conseillons tout particulièrement le Wat Phra Si Sanphet, ancien sanctuaire royal en ruines. La cité d’Ayutthaya fut détruite par les Birmans, à une époque où le Siam, ancien nom de la Thaïlande, régnait sur un territoire de la Chine, du Vietnam, de la Birmanie et de la Malaisie. Ainsi, vous pouvez voir des édifices similaires lors d’un circuit au Vietnam ou en Malaisie.

Le temple blanc (Wat Rong Khun)

Author : An-d

Le Wat Rong Khun ou « temple blanc » est un temple très particulier situé à 13 kilomètres au sud de la ville de Chiang Rai. Contrairement aux autres monastères thaïlandais, celui-ci est immaculé. Construit par un artiste local de renom, Chalermchai Kositpipat, l’édification du temple est un moyen d’honorer la mémoire de Rama IX (ancien roi du pays décédé en 2016) et sa ville natale. Incrusté de morceaux de miroirs et peint dans un blanc lumineux, l’architecture du monastère symbolise la pureté du bouddhisme, la réflexion de l’illumination mais également la vision du paradis bouddhiste sur terre imaginé par l’artiste. La construction du temple, commencée en 1997, ne sera terminée qu’en 2070. Le temple devait à l’origine être fini en 2008 mais un tremblement de terre destructeur survenu en 2014 et les visions originales de l’artiste ont repoussé ce délai.

Le temple du Bouddha d’émeraude (Wat Phra Kaeo)

Bouddha d’émeraude en costume d’hiver
Author : Gremel Madolora

Le temple de Wat Phra Kaeo, communément appelé « du Bouddha d’émeraude », détiens comme son nom l’indique une magnifique statue en jadéite représentant Bouddha. Présentée sur un piédestal en or au sommet d’un autel de 11 mètres de hauteur, la statue de 60 centimètres est cachée par une cloche en verre (il est interdit de la photographier). La statue se pare de différents costumes en or en fonction des saisons et est vénérée dans tout le pays.

Le temple du Bouddha d’émeraude n’est pas le seul à accueillir une statue de la divinité aux caractéristiques incroyables. Lors de votre circuit en Thaïlande, on vous parlera forcément du Wat Traimit qui accueille la statue en or la plus importante au monde représentant Bouddha, ainsi que du Wat Pho, le plus ancien temple de Bangkok où se situe la célèbre statue d’un gigantesque Bouddha couché.

En plus de ces 3 temples incontournables, nous vous conseillons vivement de visiter les chedis de Doi Inthanon. Un chedi est un édifice religieux à l’architecture particulière spécifique à la Thaïlande. Ceux du parc national de Doi Inthanon sont situés au sommet de la « montagne royale » à une altitude de 2 565 mètres. Il s’agit d’une destination touristique à ne pas manquer très appréciée et bien desservie par la route qui vous en mettra plein la vue. Idéal pour clore votre voyage.