L’Alaska : l’état le moins connu des Etats-Unis

L’Alaska : l’état le moins connu des Etats-Unis

L’Alaska est un des états des Etats-Unis mais c’est certainement celui dont on entend le moins parler. Sans doute plus proche du mode de vie canadien que de celui des Etats-Unis, l’Alaska est un territoire riche et unique. Proche de son héritage amérindien, l’Alaska offre une nature pure et authentique qu’il faut s’efforcer de préserver. Découvrez en plus sur l’Alaska, cet état un peu oublié des Etats-Unis.

A voir en Alaska

L’Alaska est l’état des Etats-Unis qui est le plus au Nord. C’est aussi le plus grand avec 1 717 854 km² mais le moins peuplé avec 737 438 habitants (en 2018). Avec une frontière avec le Canada, il est possible d’organiser un circuit entre l’Alaska et le Yukon. Si vous voulez vous concentrer sur l’Alaska, voici quelques unes des nombreuses choses à voir dans l’Etat.

Les parcs nationaux

Le parc national le plus connu d’Alaska est le Denali National Park and Preserve. Il est situé au centre de l’Alaska. C’est là que se situe le point culminant d’Amérique du Nord, le Denali avec ses 6 190 mètres. Le parc abrite plus de 30 espèces de mammifères allant du lynx au renard en passant par la marmotte ou l’écureuil. Près de 130 espèces d’oiseaux vivent aussi dans ce parc, dont le fameux aigle royal. Il est aussi possible d’apercevoir des élans, des caribous, des loups, des mouflons de Dall et des ours.

Le parc national de Wrangell (Wrangell-St. Elias National Park and Preserve), au sud de l’Alaska fait lui partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est le plus grand parc national des Etats-Uni. On peut notamment y voir de nombreux glaciers. il est possible d’y faire de la randonnée, des promenades à cheval, du kayak… La faune compte des mouflons de Dall, des chèvres des montagnes, des caribous, des élans, des bisons et des ours.

Le Katmai National Park and Preserve se situe au sud-ouest de l’Alaska. Il s’agit d’un territoire qui a subi une vaste érruption volcanique in 1912. Les fumerolles ne fument plus et la vie a repris le dessus. Ce parc est singulier et n’est pas relié par la route avec les villes alentours. On peut y observer des ours, notamment lorsqu’ils pêchent le saumon dans les rivières. On peut aussi y faire du kayak ou de la randonnée.

route déserte en face d'une montagne enneigée alaska

Il existe d’autres nombreux parc nationaux en Alaska. Chacun abrite une faune et une flore incroyable qu’il est important de protéger et préserver.

Les villes

La capitale de l’Alaska est Juneau et la plus grande ville de l’état est Anchorage. Anchorage est une ville moderne avec toutes les commodités des grandes villes. La ville possède de nombreux parcs et des kilomètres de pistes cyclables. On peut aussi randonner dans les environs et pêcher. En hiver, on peut trouver des pistes de ski nordique, des patinoires faire une promenade avec des chiens de traîneaux ou de la motoneige. Juneau est une ville portuaire. Elle n’a pas d’accès routier et on peut donc s’y rendre uniquement par bateau ou avion. La petite ville est dynamique et facile à visiter à pieds. Plusieurs randonnées sont accessibles non loin de Juneau. L’un des sites préféré des touristes est le glacier Mendenhall, juste en dehors de Juneau. Des tours sont organisés pour observer les animaux marins. Chaque recoin de l’Alaska fera de votre voyage une véritable découverte.

Aller en vacances en Alaska

Avec une situation singulière proche de l’Arctique, un voyage en Alaska se planifie. Les modes de déplacements doivent être choisis en fonction de la saison. De nombreux modes de transports sont disponibles. Les distances peuvent parfois être longues étant donné la superficie de l’état. Il faut donc se renseigner pour choisir la meilleure option. Les principaux aéroports sont Anchorage, Fairbanks et Juneau. Des opérateurs privés opèrent parfois des vols pour compléter l’offre globale. Des routes maritimes permettent de se déplacer en ferry et ainsi d’observer la faune maritime. Les routes offrent des paysages spectaculaires, mais il faut faire attention aux distances et aux conditions de circulation en hiver.

vue de l'aile d'un avion dans le ciel au dessus des nuages

A savoir avant de partir en Alaska

La proximité de l’Arctique donne à l’Alaska un climat bien particulier. Il est important de prévoir de quoi se couvrir. Les températures peuvent aller de 15 à 25 degrés mais la nuit et le matin, elles peuvent se trouver plutôt autour de 5 ou 10 degrés. A la fin de l’été (août – septembre), les températures peuvent baisser plus vite et la nuit tombe plus vite car l’automne arrive vite. Cependant, en plein été au centre de l’Alaska les températures peuvent être très agréables.

Il faut aussi faire très attention en cas de camping. Les animaux sauvages ne sont jamais loin et il faut écouter attentivement et appliquer les recommandations des rangers et des autorités.