Réserver des vacances en nouvelle-Calédonie

Réserver des vacances en nouvelle-Calédonie

nouvelle calédonie

Pour partir, privilégiez l’hiver austral: de juin à sept lorsque les températures sont douces (entre 15 et 25 °C) et les pluies sont rares. Si vous préférez la chaleur, choisissez l’été austral, de décembre à mars, période chaude (26° C en moy.) et humide pendant laquelle les risques de cyclones sont importants.

Hébergement :

Vous n’aurez aucun problème pour trouver des hôtels de toutes catégories et de bonne qualité sur la Grande-Terre et les îles.

Vous pourrez loger à l’hôtel Nouvata Parkroyal, à Anse Vata, comptez environ 19000 CFP (soit 159.31 Euros) pour une chambre double avec vue sur jardin. En revanche, les amateurs de camping seront déçus car peu de terrains leur sont proposés.

Pour un séjour authentique mais au détriment d’un confort plus simple, nous vous recommandons l’hébergement en tribus mélanésiennes ou en gîtes

Notre coup de coeur : L’auberge du Mont-Koghi en pleine forêt tropicale de banians et de palmiers à 1/2 heure au nord de Nouméa. Elle se compose de 4 châlets (51.83 Euros la nuit) et 3 refuges (39.33 Euros la nuit) dont un perché dans un arbre à 40 mètres de hauteur (51.83 Euros la nuit).

Sur l’île des Pins, au Sud de la Grande Terre, le gîte Chez Régis accueille chaleureusement les visiteurs de la baie d’Oro.

Transport :

Seules les compagnies Air France, Qantas, KLM et Air New Zealand desservent Nouméa, la capitale.
Avec 22 h 40 d’avion (c’est le minimum !), l’Aller-Retour Paris / Nouméa direct avec Air France à 1 102.97 Euros TTC est le moins cher. Au moins une escale technique est obligatoire quelque soit le vol.

Les îles Loyauté et l’île des Pins se situent à 30 minutes de Nouméa en avion.

Des liaisons maritimes régulières (moins chères) sont organisées en catamaran motorisé d’une capacité de 350 passagers, comptez environ 6400 CFP (53.66 Euros) pour l’aller-retour sur l’île des Pins en 2 h 30.

Nourriture :

Cuisine française et asiatique sont à l’honneur. Vous trouverez très peu de cuisine traditionnelle mélanésienne sauf dans la brousse. Prenez le temps de dîner dans une case kanaque devant un Bougna : ragoût local de viande, poulet ou poisson cuit au four dans des feuilles de bananier, avec des ignames et des taros, et arrosé de lait de coco.

Vous pourrez goûter aux autres spécialités calédoniennes : la roussette, le ver de Bancoul, le crabe de cocotier, le cerf, le cochon sauvage… et également le kawa, boisson traditionnelle du Pacifique qui procure une certaine insouciance…

Notre coup de coeur : Chez Mamie Fogliani à Farino, une table d’hôtes au milieu de la forêt, au bord d’un creek. Menu typiquement calédonien.

A visiter :

  • La formule la plus complète consiste à faire un autotour sur la Grande Terre puis d’organiser des excursions sur l’île des Pins ou les Iles Loyauté. Un séjour de 3 semaines est le minimum pour faire le tour de la région
  • Sur la Grande Terre: Afin de vous imprégner de la culture et des traditions kanaques, commencez par visiter le très récent centre culturel J.M. Tjibaou ouvert en 1998 à Nouméa.
  • Nous vous recommandons également l’aquarium de Nouméa, véritable reconstitution du lagon calédonien avec sa galerie de coraux fluorescents uniques au monde. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10 h à 16 h 45.
  • Allez flâner au marché coloré de la Foa, vous y trouverez des produits locaux, de la charcuterie de cerf, fruits de mer, légumes, plantes, artisanat local… dans une ambiance exotique très agréable.
    (Tous les premiers dimanches du mois)
  • Sur la route du Grand Sud, faites une halte pour admirer les Chutes de la Madeleine, au cœur d’une réserve naturelle.
  • Passez une journée sur l’îlot du Phare Amédée. Même si ce petit îlot inhabité est très touristique, c’est une véritable réserve de faune marine et vous serez surpris par la vue panoramique que l’on peut admirer du haut du phare de 56 mètres.

A faire :

Optez pour la randonnée équestre, activité idéale sur cette terre préservée. Rendez-vous à Bourail, ville de l’est de l’île qui est le centre de cette activité. Au mois d’août , vous pourrez d’ailleurs assister à des rodéos et des courses de chevaux lors de la foire équestre.

Le gigantesque parc national de la rivière bleue, au Sud de la Grande Terre, vous offre une multitude d’activités : canoë, VTT, randonnée pédestre dans la forêt luxuriante,…
Pour tout renseignement. Attention, le parc est fermé de Décembre à Mars en raison des fortes pluies.