Comment éviter les embouteillages l’été ?

Comment éviter les embouteillages l’été ?

Quoi de pire que de se retrouver coincé dans les bouchons pendant des heures, sous une chaleur accablante ? Voici quelques conseils pour éviter que cette situation ne gâche votre départ en vacances…

Vacances : on décale le début de sa location

Malheureusement, les réservations ou les locations de vacances débutent souvent le samedi, et se terminent… le samedi. Autant dire que ce jour est le plus noir des mois de juillet et août ! Alors, si vous le pouvez, évitez de partir le… samedi ! Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Sachez toutefois que de plus en plus de professionnels du tourisme proposent de décaler leurs locations au mercredi par exemple. Cela peut être une solution à envisager si vous disposez d’une certaine malléabilité au niveau de vos congés.

Embouteillages : on évite les heures de pointe

Si vous n’avez pas d’autre solution que de partir un samedi, le meilleur moyen d’éviter les interminables bouchons sur les routes du soleil reste encore de partir tôt le matin. Surtout pas après 9 h ! Et avant, c’est encore mieux, car vous allez plus facilement éviter le passage des grandes agglomérations aux heures les plus denses.

À partir de 12 h, par exemple, le trafic à Bordeaux ou à Lyon devient beaucoup plus difficile. Et, pour celles et ceux qui ne seraient décidément pas du matin, privilégiez les départs en soirée, vers 20 h ou 21 h, c’est-à-dire lorsque les bouchons se seront dissous. Pensez à écouter l’info trafic.

Autre astuce pour limiter son temps d’attente aux barrières de péage : le badge de télépéage. Il peut vous faire gagner un temps précieux lorsque les files s’allongent au niveau des caisses automatiques.

Embouteillages vacances

Route des vacances : on prend son temps

Faire des pauses… voilà qui peut paraître contradictoire, alors qu’il s’agit précisément ici d’échapper le plus vite possible à la menace des embouteillages. Mais il arrive parfois que la meilleure des stratégies soit justement d’attendre !

Si vous vous rendez compte très rapidement sur votre trajet que vous ne pourrez pas lutter contre la masse de voitures qui vous assaille, le mieux, c’est encore de faire une longue pause. Pourquoi ne pas en profiter pour sortir de l’autoroute, et aller pique-niquer dans un petit village ou en bord de rivière ? Après tout, les vacances doivent aussi être faites d’imprévus, non ? Alors, plutôt que de vous énerver derrière votre volant en n’avançant qu’au pas, prenez des chemins de traverse.

Avec les outils numériques dont nos voitures et nos smartphones sont aujourd’hui équipés, vous n’aurez aucun mal à trouver un point d’intérêt, sans trop avoir à vous éloigner de votre trajet !

Laisser un commentaire

*